Annie Mayan, céramiste

Dans la douce ambiance de mon atelier lové au cœur d’un hameau ardéchois, le temps s'arrête... Ou, devrais-je dire, les heures s'égrènent sans compter, pendant que mes mains façonnent cette matière inépuisable et maléable. Mes pièces en grès prennent doucement vie, acquièrent leur propre caractère et leur singularité.

L'apostrophe de Jiminy

Annie Mayan a 15 ans lorsqu'elle s'arrête fascinée devant un tour de potier dans les Alpes. Plus grande, elle sera céramiste ! La vie reprend son cours, amour, enfants, travail. Trente ans plus tard, la passion de l'argile prend le dessus. Un CAP tourneur céramique en poche, elle ouvre son atelier en face du Tanargue, en Ardèche.

GALERIE

 

STAGE

ACTUALITÉS

À suivre !